CAHIERS DE L'ECHINOX

CAIETELE ECHINOX. VOLUME 29 / 2015
UTOPIA, DYSTOPIA, FILM

Coordinateur: Radu Toderici

carte
ISSN 1582-960X (RO)
978-2-36424-042-1 (FR)
Anul apariției: 2015
Format: B5
Nr. pagini: 412

On peut arguer que, de nos jours, après plus dʼun siècle de cinéma, lʼutopie reste lʼune des grandes absentes de lʼhistoire du septième art. Certes, on peut être tenté dʼappeler «utopiques» les mondes idéals et idylliques dépeints par certains films, mais le genre comme tel a rarement suscité lʼintérêt des réalisateurs. Qui plus est, à part quelques exceptions, comme Les Mondes futurs (Things to Come, 1936) de William Cameron Menzies ou Les Horizons perdus (Lost Horizon, 1937) de Frank Capra, le cinéma sʼest penché sur lʼantiutopie plutôt que sur lʼutopie. Cette tendance soulève déjà quelques problèmes pertinents par rapport à la fonction sociale du cinéma. Par exemple, il semble que les antiutopies cinématographiques, plus ou moins connues, ont émergé dans un contexte dʼinsécurité sociale ou économique. Cela peut bien être le cas de quelques films parus dans les années vingt en Allemagne (notamment Metropolis de Fritz Lang, mais aussi La Ville sans juifs de Hans Karl Breslauer) ou de certains films américains qui traduisent métaphoriquement la récente crise économique (comme Elysium, réalisé par Neill Blomkamp). Dans dʼautres cas, lʼantiutopie cinématographique a servi comme moyen de questionner, ouvertement ou de manière voilée, le système capitaliste ou les défis de lʼaction politique. Ainsi on peut soutenir que certains films de propagande soviétiques (notamment, lʼAelita de Yakov Protazanov ou Le Nouveau Gulliver dʼAlexandre Ptouchko) et quelques produits cinématographiques parus dans le sillage de Mai ʼ68 (comme LʼAn 01, réalisé par Jacques Doillon, Alain Resnais et Jean Rouch) présentent assez de similarités génériques pour servir de point de départ pour une réflexion systématique. Puisquʼune discussion en détail sur lʼutopie et lʼantiutopie en cinéma semble toujours faire défaut, nous espérons que ce volume des Cahiers Echinox pourra fournir lʼoccasion dʼexplorer ces problèmes, et beaucoup dʼautres, plus à fond.

SOMMAIRE

Radu Toderici, Utopia, Dystopia, Film. An Introduction

I. Cinema as a Cultural Phenomenon

Miruna Runcan, The Body of the Empathic Spectator
Cristian Rusu, Abstract Cinema and Aesthetic Utopia in the Interwar Period
Călin Stegerean, With the Avant-Garde to the Cinema
Alexandra Noemina Răduţ, The Nudity of the Visage. Ingmar Bergmanʼs Persona

II. Generic Affinities: From Science Fiction Cinema to Political Filmmaking

Andrei Lazăr, Hervé Guibert spectateur-photographe de La Jetée de Chris Marker
Andrada Fătu-Tutoveanu, Far and Away: Utopian Projections, Mythological Quest and the American Dream in Kazanʼs America America
Cristian Paşcalău, The Death of Individual Freedom and Its Mass Effects over the Young Generation in Roberto Faenzaʼs H2S
Cosmin Perţa, Melting Reality, Rising Utopia, or Why You Should Never Come Back to Reality
Ioan Pop-Curşeu, De lʼutopie sur grand écran: Jean-Jacques Rousseau et le cinéma
Dana Bizuleanu, Teaching Dystopia: The Wave (1981). A Classroom Experiment
Laurenţiu Malomfălean, Les machines à rêver dans le cinéma hypermoderne
Luiza-Maria Filimon,“Beware the Cosmic String, My Son”: Highjacked Realities and Accidental Utopias in Shinichirō Watanabeʼs Space Dandy

III. Themes and Ideologies

Doru Pop, Mad Max – Spare-Parts Heroes, Recycled Narratives, Reused Visualities and Recuperated Histories
Adriana Carrijo & Marilena Jamur, Une cartographie des désirs utopiques – Observations sur le film Mad Max: Fury Road
Olga Ştefan, Identity Dissolutions in the Context of the Reality-Dream-Hyperreality Relationship in Vanilla Sky, Truman Show and The Matrix
Carmen-Veronica Borbély, Body Drift: On the Precariousness of Posthuman Life in Never Let Me Go
Marius Conkan, From Fantasy Fiction to Film: The Chronicles of Narnia as Religious Spaces
Petronia Popa Petrar, The Resurrected Future of Cloud Atlas: Writing and Filming Dystopian Time
Corin Braga, Antiutopies critiques post-apocalyptiques
Ştefan Borbély, The Divergent Series & The Giver: A Stroll into the Post-Geometric World
Theodora-Eva Örmény, Phenomenological Insights into Cinematographic Dystopia as It Unfolds in the Productions Divergent and Insurgent
Andrei Simuţ, The Post-Human Utopian Paradise and the Impossible Gaze from Philip K. Dick to Spike Jonzeʼs Her
Ştefan Bolea, The Phantasm of Revolution from Fight Club to Mr. Robot
Francisc Ormeny, Digging out the Heideggerian Linguistic Utopia from Bryan Fullerʼs and Mads Mikkelsenʼs Hannibal (Seasons 1 & 2)

IV. National Cinemas, Auteur Dystopias

Eduardo Portanova Barros, Ruy Guerra et Dionysos ou la contre-utopie de lʼimaginaire de lʼauteur au cinéma: racines de lʼéthéré
Ruxandra Cesereanu, Dystopian Reminiscences in the Romanian Contemporary Film
Laura T. Ilea, Soumission ou capitulation? Une France antiutopique dans le roman Soumission et dans le film Lʼenlèvement de Michel Houellebecq
Cristina Vidruţiu, The Blind Spot. Utopian and Dystopian Seeds in José Saramagoʼs Novel Blindness
Anca Ursa, Dystopia, Bureaucracy and Identity in Crulic – The Path to Beyond

V. Book Reviews