CAHIERS DE L'ECHINOX

CAHIERS DE L’ECHINOX. VOLUME 18 / 2010
LES CULTURES DES BALKANS

Coordinateur: Efstratia Oktapoda

carte
ISSN 1582-960X (RO);
ISBN 2-905725-57-0 (FR)
Anul apariției: 0
Format:
Nr. pagini: 0

Entre Orient et Occident, entre Europe centrale et Europe orientale, l’espace balkanique est un étonnant carrefour. Des vagues successives de migrations et d’invasions ont apporté des éléments différents – langue, structure familiale, religion – qui s’ajoutaient aux précédents sans les effacer. En grande partie grâce à ses caractéristiques géophysiques, l’espace balkanique fut à la fois un aimant et un conservateur de la diversité culturelle. Une véritable mosaïque en mouvance et transhumance des peuples nomades regroupés autour de noyaux stables (roumain au Nord du Danube, bulgare, serbe, albanais, grec au sud), voilà ce que c’est les Balkans. Si l’histoire a démontré que l’atomisation des pays a prévalu les ensembles régionaux, dans le processus du développement, l’action des États unifie les Balkans et les lie avec le Monde. Voilà le paradoxe de la culture balkanique et de l’idéologie dominante dans les Balkans.
Balkans, balkanité, balkanisation, balkanisme… des termes péjoratifs ? Les Balkaniques eux-mêmes répondent par la négative. En tout état de cause la « balkanité » est un fait. Elle repose sur une culture commune, produit d’une longue coexistence dans le même espace. Ce qui fait son morcellement et en même temps l’unité des Balkans où les identités nationales sont parfois même antérieures à la nation. Noyau de sociétés séculaires traditionnelles obéissant à des modes de vie, bien plus que les traits de la géographie, ce sont les affinités culturelles qui permettent de parler d’espace balkanique.
Si l’histoire des Balkans est dans son ensemble longue de six siècles, histoire très controversée et très intéressante par les antagonismes latents, ce Dossier spécial Balkans de la revue Caietele Echinox focalise sur les Balkans modernes et contemporains des XIXe et XXe siècles, sa culture, sa littérature, ses genres et ses modes de vie dans sa plus grande unité et diversité humaine et culturelle. Par son approche originale, Les Cultures des Balkans se veut un ouvrage innovant pour la place qu’il fait à la réalité civilisationniste des Balkans. Il se veut aussi, selon les termes de Pierre Brunel (Multiculturalisme et francophonie dans les Balkans, 2006), « un panorama d’images croisées » de l’imaginaire des peuples balkaniques, de leur culture, de leur identité, de leur histoire, de leurs mythes. (Efstratia Oktapoda)


Sommaire


Efstratia Oktapoda, Introduction

Balkanisme

Mircea Muthu, Le balkanisme entre l’altérité et l’identité multiple
Monica Spiridon, À travers les empires en décombres : L’identité post-ottomane en quête de soi-même

Les Cultures des Balkans

Efstratia Oktapoda, Les Balkans en flammes : cinéma, culture et médias. Théo Angélopoulos, Emir Kusturica, Ademir Kenović
Gabriela Iliuţă, 4, 3, 2... start au cinéma roumain sur la scène du monde. Mircea Daneliuc, Cristian Mungiu, Cristian Nemescu
Graziella-Photini Castellanou, Le mythe technoscientifique et les penseurs grecs
Romaniţa Constantinescu, Investissements imaginaires roumains en Quadrilatère : La ville de Balchik
Evangelia N. Georgitsoyanni, Sculpteurs de marbre Grecs en Roumanie (XIXe siècle – première moitié du XXe siècle) : Le témoignage de leurs tombeaux
Marinela Doina Dorobanţu & Erwin Kretz, Quelques clichés et vérités sur la Roumanie

Le Littéraire culturel des Balkans

Elena Butuşină, À la recherche des Balkans – performer l’histoire personnelle. Retrouver les Balkans intérieurs après l’exil
Roumiana L. Stantcheva, Les parfums urbains et l’imaginaire poétique européen
Alina Silvana Felea, L’européanisme, le balkanisme et leur transfiguration dans le genre littéraire de la ballade. Le cas de l’œuvre de Radu Stanca
Gisèle Vanhese, Images, symboles et archétypes dans la légende balkanique du Frère revenant
Anne Karakatsouli, La longue durée d’une entreprise éditoriale grecque : La maison d’édition Hestia

Les Littératures des Balkans

Najib Redouane, Crise identitaire et bilinguisme littéraire chez Vassilis Alexakis
Alexandru Matei, Le Et l’un et l’autre « ou le moi œcuménique de Vassilis Alexakis ». Suivi d’un Entretien avec l’auteur
Efstratia Oktapoda, (D)écrire son pays ailleurs. Mythe et identité chez Ismaïl Kadaré
Rabia Redouane, Histoire et récit dans Le Successeur d’Ismaïl Kadaré
Aurora Băgiag, Panaït Istrati : Adrien Zograffi et l’aventure balkanique du récit
Alain Vuillemin, L’inspiration composite d’Alexandru Macédonski dans ses poèmes en français
Metka Zupančič, Berta Bojetu-Boeta, un regard terrifiant sur les Balkans
Frosa Pejoska-Bouchereau, Le Théâtre contemporain macédonien entre tradition et modernité

Varia Balkanica

Philippe Gardette, Syncrétisme balkanique : pour une approche imagologique et comparatiste
Nadia Danova, Créer les frontières ethniques par le récit national bulgare
Ruxandra Cesereanu, Cérémonies funèbres et sacrificielles dans la tragédie grecque
Corin Braga, Les Bacchantes et le palimpseste de la religion grecque
Ovidiu Pecican, Motifs païens anciens dans la culture médiévale aux deux bords du Danube
Silviu Lupaşcu, Manichéisme et néo-manichéisme : Le Bogomilisme au carrefour des espaces sacrés orientaux
Anna Caiozzo, Entre mythes et imaginaire de Rūm dans les miniatures du Shāh Nāmeh de Firdawsī

Compte-rendus